20 Conseils pour gérer et mettre en valeur son catalogue produit

Accueil - Création de site internet - optimiser e-commerce

comment gérer ecommerce

Afin de générer des ventes en ligne, il est important d'avoir un bon site e-commerce. Il ne s'agit pas ici de se contenter d'une simple plateforme de vente. La chose doit être mûrement réfléchie et pensée afin d'optimiser le processus de vente. Voici quelques conseils à appliquer lors de le création de votre e-commerce. 

1. Soigner le design autant que l'image de marque

Votre image de marque est précieuse. Vous avez passé du temps à la façonner. Vous pouvez en être fiers! Donc montrez-là. Comme un commerçant prendrait soin de sa vitrine et de sa boutique pour attirer tous les regards, vous aussi, consacrez l’énergie, le budget et le temps nécessaire pour créer un superbe design de site e-commerce. Il s'agit de l'étape cruciale de la vente, il est donc indispensable de montrer vos valeurs et votre image à travers le design de votre boutique en ligne.

2. Transformer une recherche en acte d'achat

Afin de convaincre le consommateur d'acheter, il est nécessaire de penser à tout le processus qu'il y a derrière. Il est donc important de penser en terme de structure, call to action, et autre outils qui favoriseront l'achat. Vous pouvez disposer un "panier d'achat" afin d'enclencher l'acte, recommander d'autres produits associés au produit consulté, ou encore donner l'option de "liker" le produit par exemple.

3. Créer des fiches produits uniques et de qualité

Une fiche produit efficace est avant tout celle qui retient l’attention du visiteur. Mais pour qu’elle soit parfaite, elle devra également être unique et pertinente pour référencer votre produit sur les moteurs de recherche, voici quelques astuces :

  • Illustrer avec de belles photos. Si la photo est incontournable, il est important qu’elle soit valorisante et professionnelle. Pour cela, faites attention à l’éclairage, à la résolution (gare aux images floues ou pixellisées), à l’environnement, au détourage, etc.

  • Rédiger une description complète, claire, soignée et unique. Les fiches produits qui sont quasi vides font fuir les visiteurs. Prenez donc le temps de créer un contenu riche et structuré avec les avantages, les caractéristiques, etc. Ne négligez surtout pas l’orthographe et la grammaire, ces maladresses vous feront perdre en crédibilité.

  • Choisir des mots que votre cible comprend. Plus les phrases sont simples, plus elles auront d’impact. Le vocabulaire que vous utiliserez doit être en adéquation avec celui de votre client potentiel et de ses connaissances. Évitez le langage trop technique et préférez mettre en lumière les atouts du produit.

4. Valoriser certains produits

Afin de promouvoir un produit en particulier, vous pouvez écrire un article vendant ses vertus par exemple, ou réaliser un concours en vue de gagner ce produit: les participants n'ayant pas gagné auront l'envie de se le procurer ensuite. Vous pouvez également mettre en place des réductions sur certains articles ou services. 

5. Une présentation impeccable

Mettez toutes les chances de votre côté pour séduire le visiteur. La présentation que vous proposez doit littéralement plonger l’internaute dans l’univers de votre produit afin qu’il en découvre tous les aspects et tous les atouts. En plus d’une description bien peaufinée dans laquelle vous pourriez mettre en gras les points forts, par exemple. Vous pourrez aussi l’enrichir avec une petite vidéo, une galerie photo ou une vue à 360° du produit. Utilisez toute votre créativité !

6. Une recherche personnalisable

Rien de plus énervant en tant que consommateur de ne pas trouver aisément le produit recherché. C'est pourquoi il est important d'adapter votre plateforme e-commerce à toutes les recherches possibles. En ajoutant par exemple des critères de sélection lors de la recherche, vous pourrez aiguiller le consommateur vers ce dont il a besoin et ainsi satisfaire sa demande plus facilement. Il s'agit ici simplement par exemple, d'ajouter une option de sélection de pointure pour des chaussures, de couleurs,...

7. Collecter des données pour connaitre vos clients

Plus vous en savez sur votre clientèle, mieux vous saurez le contenter. Satisfaire le client, c’est aussi réussir à anticiper ses besoins en s’appuyant sur ce qu’on sait de lui : son profil, ses gouts, ses habitudes, le genre de produits qui l’intéressent, etc. Grâce à ces précieuses informations, vous aurez toutes les cartes en main pour le garder, lui présenter l’offre qui répondra à ses besoins, en somme l’optimisation de votre stratégie de fidélisation.

8. Prendre soin des clients fidèles

Ce client-là, vous avez déjà réussi à le conquérir, le conserver, c’est désormais l’étape suivante.

  • Premièrement, n’hésitez pas à le gâter. C’est assez classique, mais les clients apprécient généralement les petits privilèges : carte de fidélité, réduction, cadeau, vente privée, etc.

  • Ensuite, partagez vos actualités avec lui et consultez son avis. Pour contribuer au développement ou à l’amélioration des services de sa boutique en ligne préférée, l’internaute est souvent partant et se sent valorisé par ce geste. Pour cela, il y a l’email du service client, le sondage, le quizz, etc.

  • Enfin et, c’est essentiel. Montrez-lui qu’il compte pour vous avec un service à la hauteur de ses attentes, des remarques prises en compte, une réponse rapide aux requêtes.​

La puissance du bouche-à-oreille à l’ère numérique est extraordinaire. Si vos clients fidèles sont choyés, vous en gagnerez d’autres grâce à eux.

9. Pré-enregistrement du panier

Pour l’instant peu répandue sur les boutiques en ligne francophones, cette fonctionnalité mérite pourtant toute votre attention.

En quoi cela consiste-t-il ? Pendant sa visite et lorsque l’internaute accède à son panier, il aura un bouton qui lui permettra d’enregistrer le panier et d’envoyer sa sélection en cours, de manière sécurisée vers son adresse email.

Quel est l’intérêt ? S’il n’a pas eu le temps de valider la commande ou s’il doit la reprendre sur un autre appareil, il suffit de cliquer dans l’email, et l’utilisateur retrouve tout.

Le pré-enregistrement du panier, c’est à la fois un avantage pour le client et un bonus pour vous, puisque même sans confirmation d’achat, vous avez déjà son adresse email !

10. Offrir le meilleur service

C’est avant tout proposer un service complet et un parcours d’achat intuitif. Les internautes sont les rois des comparateurs et rien ne leur échappe : livraison ultra rapide et offerte, retour sans frais, avis, notes, etc. Sachez que la moindre lacune est un point supplémentaire pour vos concurrents.

11. Optimiser la page d'accueil

Pour que votre boutique en ligne soit percutante, sa vitrine, c’est-à-dire la page d’accueil, doit être particulièrement peaufinée. Dès les premières secondes, le visiteur est censé comprendre votre spécialité, vos particularités et l’esprit de votre e-boutique.

  • Rendez-la attirante et claire.

    • En affichant une phrase qui accroche, qui valorise votre meilleur atout et qui suscite l’intérêt, un slogan par exemple.

    • Trop de contenu risque d’embrouiller l’internaute. L’excès de texte, les animations imposantes ou inutiles sont à bannir.

    • La mise en avant d’une sélection d’articles avec un carrousel, par exemple, est toujours très appréciée : les nouveautés, les meilleures ventes, les promotions.

  • Pensez à y intégrer de manière limpide les éléments indispensables :

    • Une barre de recherche

    • Le menu principal

    • Le panier

  • Veillez à :

    • Ne pas afficher votre catalogue entier. Soyez donc raisonnable sur la longueur de la page d’accueil (maximum 3 fois la hauteur de l’écran).

    • Utiliser votre charte graphique pour souligner les parties essentielles de la page d’accueil et les « plus » de votre boutique en ligne.

12. Rassurer le client

Les internautes se méfient toujours des sites d’escroquerie. Afin qu’i vous accorde sa confiance, montrez-lui patte blanche.

  • Un site e-commerce crédible, c’est d’abord des professionnels qui ne se cachent pas. Vous avez le choix pour présenter votre entreprise : la rubrique « À propos » ou « Qui sommes nous ? » Puis, il est important que vous soyez joignables : formulaire de contact, numéro de téléphone, adresse e-mail, etc.

  • Jouez la transparence dans vos tarifs sur les frais de port, taxes, options et autres charges supplémentaires, etc. De même, indiquez clairement les garanties que vous offrez et les modalités de retour de produit.
  • Vous pourrez opter pour une ou plusieurs certifications de fiabilité pour les afficher dans le but de rassurer les plus réticents. Parmi les plus connus, il y a Fia-net, Webcert (Afaq /Afnor) ou Google Trusted Stores, ce dernier est gratuit.

13. Optimiser le référencement

D’un point de vue SEO, votre but est simple : être indexé par les moteurs de recherche et attirer de l’audience. Pour y arriver, vous devez agir sur les URL, le choix et l’intégration des mots clés, créer des liens, utiliser des balises HTML et bien évidemment, ajouter du contenu de qualité. Vous l’aurez compris, cette partie ne doit pas être négligée, c’est un investissement incontournable si vous voulez que votre site e-commerce ait du succès.

14. Optimiser le tunnel d'achat

Le tunnel d’achat, c’est le chemin parcouru par l’internaute depuis le panier jusqu’à la confirmation du paiement. Ces étapes sont cruciales. Bien qu’il soit près du but (du vôtre, du moins), l’utilisateur risque à tout moment de renoncer à l’achat s’il rencontre un obstacle. En consacrant un peu de temps à l’optimisation du tunnel d’achat, vous réduirez donc considérablement le taux d’abandon de panier.

Nos conseils :

  • Créez un panier compact et clair

  • Donnez des points de repère à votre client en optant pour un tunnel organisé en plusieurs étapes. Voici un modèle classique, mais efficace : votre panier > votre identité > vos informations de livraison > paiement > confirmation de la commande.

  • Rappelez à chaque étape, le résumé de la commande (montant total, articles, quantité, etc.)

  • Proposez plusieurs choix de livraison : points de retrait, express, en magasin

  • Diversifiez les moyens de paiement acceptés : carte, PayPal, chèque…

15. Bien communiquer en ligne

Être présent, au sens strict du terme, sur les réseaux sociaux ou simplement publier vos actualités ne suffit pas pour drainer du trafic sur votre site e-commerce et créer de l’intérêt pour vos produits. Vos pages Facebook, Google+, compte Twitter et autres ont besoin de vivre. Et, selon la taille de votre entreprise ou votre budget, faire appel à un community manager pourrait être une solution.

Créez de l’interaction avec vos fans et followers, répondez à leurs questions, consultez leur avis, postez ou partagez plusieurs fois par semaine des articles ou des conseils qui pourraient les intéresser et qu’ils seraient susceptibles de commenter.

Les newsletters et flux RSS sont également des pistes sérieuses à explorer.

16. Concevoir les fiches produits en responsive design

Ce ne sont pas que des rumeurs, de plus en plus d’utilisateurs se connectent depuis leur smartphone ou leur tablette pour faire des achats en ligne. Vous avez donc tout intérêt à réaliser des fiches produits dont le design s’adapte à ces formats d’écran. C’est important pour le confort des internautes, mais également pour le référencement. En effet, les moteurs de recherche comme Google privilégient les sites qui sont responsive, qui sont compatibles avec tout type d’appareils connectés.

17. Indiquer la disponibilité du produit

Un client déçu, c’est un client qui quittera votre site et qui n’y reviendra plus. Un des moyens les plus efficaces, c’est de lui proposer un article qui n’est pas disponible. Pour éviter cette erreur fatale, pensez donc à afficher de manière évidente la disponibilité ou mieux, le niveau stock de vos produits. Tout comme les délais d’attente ou de livraison, cette information peut jouer sur la prise de décision d’un visiteur. Quand il verra qu’il ne reste que 2 ou 3 articles en stock, il s’empressera de l’ajouter au panier. Et, c’est tout à fait naturel !

18. Utiliser le cross-selling et le up-selling

Un peu de définition pour commencer.

  • Le cross-selling consiste à suggérer à l’internaute un article qui pourrait compléter son achat en cours.

  • L’up-selling, c’est la montée en gamme. Vous lui proposez le même type de produit, mais, en mieux, et donc plus cher.

Concrètement, dans le cross-selling, vous lui conseillez un lot de spatules en plus d’une poêle antiadhésive classique, et dans l’up-selling, vous l’encouragez à opter directement pour une poêle en céramique. L’intérêt de ces deux techniques est d’augmenter la valeur de son panier. Tenter le client en lui affichant d’autres possibilités et la richesse du catalogue, cela ne peut qu’être bénéfique.

19. Respecter les mentions obligatoires

Tout e-commerçant est tenu d’indiquer certaines informations sur la fiche d’un produit ou d’y donner accès, à savoir :

  • Les CGV ou Conditions générales de ventes préalablement validées par un service juridique.

  • Les caractéristiques : poids, dimensions, couleurs, matières, capacités, etc.

  • D’éventuelles notices ou documentation en PDF du fabricant

20. Miser sur la vidéo

video ecommerce

Prêt-à-porter, objets connectés, produits alimentaires, aucune catégorie n’y échappe. C’est l’astuce en vogue dans le milieu du e-commerce, et elle l’est grâce à son efficacité. Avec une petite séquence vidéo sur la présentation, vous brisez le côté virtuel et donnez vie à votre produit. L’internaute se sentira presque comme dans un magasin physique. En tout cas, la vidéo, malgré son cout, fait la différence !

Par Nicolas Finet

Découvrez les 5 agences les plus adaptées à votre entreprise

Lancez votre projet

Répondez à quelques questions sur votre entreprise, vos objectifs et postez votre projet en une minute.

Notre expert prend le relais

Notre expert analyse votre besoin, écrit un briefing anonyme, sélectionne & contacte les agences pertinentes.

Les agences se présentent

Si elles sont intéressées, les agences envoyent un message expliquant pourquoi elles sont pertinentes.

Trouver mon agence