L’informatique compte de nombreux métiers dans des domaines de compétence incroyablement divers. Parmi ces métiers, celui de développeur web est devenu plus populaire ces dernières années en raison de la facilité d’accès des technologies et de l’essor des services en ligne. Vous souhaitez en apprendre plus sur le rôle essentiel des développeurs web dans le monde actuel ? Suivez le guide !

Table des Matières

Qu’est-ce qu’un développeur ?

Avant de parler de web, il convient de clarifier la situation des développeurs. Tout d’abord leur rôle, leurs compétences et leur travail.

Un développeur est une personne qui maîtrise un ou plusieurs langages de programmation. Ces derniers servent à créer des systèmes comme des applications ou des sites internet. Derrière chaque système se cachent des lignes de codes et des technologies très diverses. Le développeur web a la tâche, seul ou en équipe (selon l’ampleur du projet) d’agréger les technologies existantes et de créer celles manquantes pour réaliser le système attendu par le client ou l’entreprise qui l’emploie.

Tous les développeurs ne maîtrisent pas tous les langages de programmation. De même, un développeur qui connaît de nombreux langages ne pourra pas forcément mobiliser toutes les technologies. Certaines sont très complexes et coûteuses. Elles peuvent nécessiter plusieurs développeurs aux compétences complémentaires.

Enfin, un développeur n’est pas un technicien de maintenance. Il est lui aussi confronté à des bugs. Notez qu’il ne sait pas nécessairement comment faire fonctionner une imprimante ou débloquer un téléphone. En somme, le développeur connaît les systèmes informatiques sur lesquels il travaille et continue de se former toute sa vie pour rester à jour dans ses pratiques.

Le cas du développeur web

Le terme de développeur web regroupe tout un tas de métiers différents. Il y a longtemps maintenant, les développeurs web n’avaient qu’une tâche bien identifiée : créer des pages web et les mettre sur internet. À cette époque, les technologies n’étaient pas aussi pointues et accessibles qu’aujourd’hui. Nous étions aux prémices de ce qu’allaient devenir HTML, Javascript, PHP ou encore CSS.

De fait, le développeur web s’occupait essentiellement de créer des pages web et d’y intégrer les données stockées dans une base de données (le plus souvent avec le langage SQL).

Aujourd’hui, à l’ère des réseaux sociaux et des web applications, les développeurs web sont très nombreux, très polyvalents pour la plupart et surtout de mieux en mieux payés.

capture-decran-2020-10-23-a-12-24-06
ITDM Group
Colmar , France
4,5 - 5 recommandations
Mobile & App DesignStratégie DigitaleWeb & Software DevelopmentDéveloppement mobile & AppDéveloppement webLogiciels Création de Site Web
Découvrir l’agencearrow_forward
mark1
Make it
Brussels, Belgium
5/5 - 5 recommandations
Content MarketingBrandingRéseaux SociauxStratégie DigitaleWeb & Software DevelopmentE-commerce SoftwareLogiciels Création de Site Web
Découvrir l’agencearrow_forward
zee-group-illustration
Zee Group
Paris, France
4.5 - 15 recommandations
Web & Software DevelopmentE-commerce SoftwareCreative & Design
Découvrir l’agencearrow_forward
capital-panache-illustration
Capital Panache
Brussels, Belgique
5 - 7 recommandations
Web & Software DevelopmentE-commerce SoftwareCreative & Design
Découvrir l’agencearrow_forward

Les métiers du web

Lorsque l’on parle de développement web, on oublie souvent qu’il s’agit en réalité d’un ensemble de compétences qui sont mobilisées pour concevoir un système informatique. De fait, on retrouve dans le web les compétences suivantes en développement informatique :

L’architecte

Un architecte web se charge de concevoir la structure d’un système web (un site ou une application). Il choisit les langages, les technologies et la façon dont va se comporter le système pour répondre aux commandes de l’utilisateur. Il détermine également comment les données seront stockées dans une database.

Son rôle est fondamental, puisque son travail doit prévoir l’ajout de nouvelles fonctionnalités, les mises à jour ultérieures et surtout la compatibilité du système avec différents appareils (ordinateurs, smartphones, consoles de jeux, etc.)

Le programmeur / Le développeur

Très rares aujourd’hui, sauf dans les grosses sociétés, le programmeur se consacre exclusivement à coder ce que l’architecte a conçu. Il comprend l’architecture globale et la façon dont les services s’agencent entre eux. 

Le programmeur intervient souvent sur plusieurs sujets différents. C’est lui qui va connecter la base de données à l’application ou au site internet par exemple. Il pourra aussi coder la partie visible par l’utilisateur (le front-end) et la partie qui gère les données : lecture, écriture, modification, suppression (le back-end). Nous y reviendrons plus tard.

L’administrateur système

Bien qu’il soit plus éloigné du développement web, l’administrateur système gère la plupart du temps l’hébergement d’un système informatique en ligne, la sécurité des systèmes et le déploiement des mises à jour. Il est indispensable à la réussite du projet pour que ce dernier puisse être disponible sur internet.

Le webmaster éditorial

Le travail du webmaster est à la croisée des chemins. Selon le système, son profil est plus ou moins technique. Son travail consiste à mettre à jour les contenus des sites internet et des applications au fil du temps. Selon la complexité du système, ce rôle peut nécessiter l’intervention d’un développeur. Dans ce cas, il ne codera rien à proprement parler, mais il modifiera du contenu. Si l’architecte a fait son travail convenablement, le webmaster éditorial n’a pas besoin d’avoir un profil de développeur.

Les autres métiers

D’autres métiers gravitent autour du développement web, mais ne sont pas intrinsèquement techniques. Les ergonomes et les graphistes sont de bons exemples. Ils s’assurent que le système est conçu pour être intuitif à utiliser et agréable à regarder, mais n’ont pas d’implication dans la concrétisation technique de leur travail.

Développer, oui, mais quoi exactement ?

Généralement, c’est ici que la confusion s’empare des esprits. Les développeurs web n’ont pas vocation à produire uniquement des sites internet. Même dans ce cas, la création des pages n’est en réalité qu’une formalité puisque le coeur de leur travail est ailleurs. Ci-dessous, quelques exemples de ce que les développeurs web peuvent produire.

Un réseau social

Oui, Facebook, Twitter et même des services comme Snapchat ou Tik Tok nécessitent de faire appel à des développeurs web. La raison est à chercher du côté des données manipulées, de la quantité d’utilisateurs et de l’aspect multimédia des services en question.

Dans ce genre de projets, les développeurs sont mobilisés sur des sujets comme la structure de la base de données (comment stocker les messages, les photos, les vidéos et y accéder rapidement ?), la création des versions mobiles (les applications mobiles renferment généralement du code en langages web) et surtout l’hébergement : lorsque vous avez des millions (ou des milliards) d’utilisateurs, vous n’avez pas le droit de tomber en panne.

Un moteur de recherche

Là encore, les développeurs web ont beaucoup de travail. Il faut créer un système pour associer les recherches des utilisateurs à des résultats. Cela implique de créer une base de données de résultats et de trouver un moyen de remonter les plus pertinents à l’utilisateur.

Le champ d’action des moteurs de recherche est très varié. Il peut s’agir d’un petit moteur de recherche pour trouver une page spécifique d’un site internet comme d’un moteur de recherche qu’est Google. Dans son cas, il faut une armée d’informaticiens pour référencer le plus de pages web possible et les proposer au bon moment aux utilisateurs.

Une application de bureau ou mobile

Aussi curieux que cela puisse paraître, il est maintenant possible de créer avec les langages du web des applications pour les ordinateurs et les téléphones. Les développeurs web sont donc impliqués dans des développements comme ceux de Microsoft Teams, Steam ou même Visual Studio Code.

En réalité, vous trouverez du code web même dans les applications natives. Ce genre de pratiques permet plus de souplesse dans le développement ainsi qu’une meilleure compatibilité avec tous les supports.

Un site internet

Les développeurs web font toujours des sites internet. Néanmoins, confier ce genre de tâche à un développeur plutôt que recourir à un outil comme WordPress a souvent un coût. L’opération se justifie lorsque vous souhaitez faire quelque chose d’un peu complexe ou d’original. Dans ce cas, il vous faut du sur mesure.

Front-end, back-end, full-stack

Pour ne pas devenir trop technique, essayons de simplifier au maximum ce qui se cache derrière le travail de chacun.

  • Le développeur front-end développe et intègre toute la partie visuelle du site. Les boutons, les images, les différentes pages, les menus et la navigation font partie de ses attributions. Il doit s’assurer que son travail est accessible sur tous les appareils.
  • Le développeur back-end est en charge de tous les aspects logiques : connexion à un compte, mise en ligne ou téléchargement d’un fichier, réalisation d’une opération. Le fonctionnement du système dépend donc de lui.
  • Enfin, le développeur full-stack est capable de naviguer dans les eaux des deux autres. Il est très polyvalent, mais souvent moins pointu dans chaque domaine. Il est idéal en chef de projet, par exemple.

Conclusion

Les développeurs web sont nombreux et ont des compétences très variées. Peu importe qu’il s’agisse de sites internet, d’applications ou d’autres types de systèmes, les développeurs web sont aujourd’hui nécessaires au bon fonctionnement de nos applications préférées. 

Le nombre de développeurs web est en constante augmentation pour couvrir les besoins des entreprises en matière de communication en ligne et d’applications multi-supports. L’avènement des périphériques nomades les a propulsés parmi les postes les plus convoités grâce aux nombreux marchés à saisir. Si ce métier vous intéresse, il existe de nombreuses voies différentes pour le découvrir et se former.