Dans cet article, nous expliquons ce qu’est le taux de conversion ecommerce, comment le calculer, et comment l’optimiser.

Table des matières

Définition du taux de conversion ecommerce

Qu’est-ce que le taux de conversion dans le commerce en ligne ?

Dans le vocabulaire du marketing digital, le taux de conversion correspond à la part d’internautes réalisant une action souhaitée.

Cette action peut prendre différentes formes :

  • Téléchargement d’un document,
  • Visite d’une page précise,
  • Inscription,
  • Création d’un compte,
  • Opération d’achat,
  • Etc.

Au sens large, il existe un taux de conversion ecommerce dès l’instant où une action est réalisable sur un site de e-commerce.

Et surtout : qu’il est possible de mesurer le nombre de fois où cette action est réalisée. 

En effet, il est nécessaire de pouvoir mesurer votre taux de conversion ecommerce, l’interpréter et réorienter votre stratégie ecommerce si besoin. 

Lisez notre guide complet du e-commerce pour en savoir plus.

Comment calculer le taux de conversion ecommerce ?

Le calcul du taux de conversion ecommerce repose sur le principe suivant : il s’agit du nombre d’utilisateurs ayant réalisé une action par rapport au nombre total d’utilisateurs ayant eu l’occasion de la faire. 

Par exemple, le taux de conversion le plus commun en e-commerce est celui indiquant le taux de visiteurs ayant acheté un produit par rapport au nombre total de visiteurs ayant été sur sa page.  

Une simple division permet de calculer le taux de transformation en vente. Le calcul peut être schématisée comme suit :

Nombre de visiteurs ayant concrétisé une opération / Nombre total de visiteurs sur la page de cette opération.

Multipliez le résultat par 100 pour le transformer en pourcentage. 

Voici un exemple chiffré :

Supposons que votre site de e-commerce cumule 100 000 visiteurs uniques par mois. Parmi eux, 2 000 ont concrétisé un achat.

Le taux de conversion d’un achat global sur votre site est donc de (2 000 / 100 000)*100 = 2%.

Il existe de nombreux outils de Web Analytics pour mesurer les performances de votre site de e-commerce. Le plus célèbre est Google Analytics, mais il existe des alternatives, comme Matomo, AT Internet ou Adobe Analytics. 

En tant qu’entreprise, il est essentiel que vous soumettiez votre plateforme de e-commerce à des analyses de performance. Le taux de conversion ecommerce de votre site fait partie des informations cruciales à surveiller.

Comment savoir si votre e-commerce a un bon taux de conversion ?

Pour évaluer un taux de conversion ecommerce, il faut connaître sa moyenne. Or, les moyennes varient en fonction de l’opération analysée.

Il est pourtant possible d’établir une moyenne entre des opérations spécifiques d’un secteur d’activité donné, en comparant plusieurs entreprises.

Le taux de conversion web reste un taux, un pourcentage : les petites entreprises sont tout à fait comparables aux géants du web, pourvu que les opérations analysées soient semblables.

Ainsi, pour déterminer si votre taux de conversion est bon ou non, il faut comparer vos résultats à ceux des meilleures entreprises de votre secteur d’activité.

Votre entreprise est comparable à une autre si vous disposez de suffisamment de points communs.

Parmi eux :

  • La nature des produits ou services,
  • La fourchette de prix,
  • Le type de relation avec le client : B2B (vente à d’autres entreprises) ou B2C (vente à des particuliers),
  • Les sources du trafic : des outils de Web Analytics communs permettent de l’analyser,
  • La localisation géographique (de préférence, une entreprise du même pays),
  • Le système d’exploitation sur lequel les données sont récoltées (Windows, Macintosh, iOS, Android ou autre),
  • Le décompte des internautes (nombre de sessions ou nombre de visiteurs uniques),
  • Le support par l’intermédiaire duquel les informations sont récoltées (bureau, tablette ou smartphone).

Quelques exemples de taux de conversion ecommerce

Une étude de l’Invesp a montré que le taux de conversion des sites ecommerce américains est en moyenne plus faible que celui des sites ecommerce britanniques similaires.

Par exemple, les calculs du deuxième semestre de 2019 montrent que le taux de conversion ecommerce moyens de ces sites américains est de 2,57 %, alors que celui des sites britanniques est de 3,81 %.

Comparons désormais les supports. Cette même étude a montré que le taux de conversion sur ordinateur est plus élevé que celui sur tablette, lui-même presque deux fois plus élevé que celui sur smartphone.

Les calculs du deuxième semestre de 2019 montrent que le taux de conversion moyen des e-commerces est de 3,90 % sur bureau, 3,49 % sur tablette et 1,82 % sur mobile.

Comment améliorer le taux de conversion d’un e-commerce ?

Récolter des données ne sert à rien si vous ne vous en servez pas. Voici quelques solutions pour optimiser le taux de transformation en vente de votre e-commerce.

Simplifiez le processus d’achat

Considérez que les internautes sont paresseux : la technologie doit leur simplifier la vie. C’est pourquoi votre taux de conversion web sera optimisé par un processus d’achat simple. Pour une entreprise dans le e-commerce, perdre des clients lors de procédures d’achat entamées est un vrai problème.

Plus votre processus d’achat sera simple et rapide, moins le client aura de chance de changer d’avis. Limitez la longueur du tunnel de conversion, l’ensemble des étapes à réaliser pour compléter l’achat.

Par exemple, profitez que le client soit sur son compte pour saisir automatiquement des données qu’il aurait rempli dans ses paramètres.

Facilitez la recherche de produits précis en améliorant le moteur de recherche de votre e-commerce

Mettez-vous à la place d’un client qui cherche un produit spécifique dans votre gamme. Malheureusement, en cherchant sur votre site, il ne le trouve pas. C’est là que votre moteur de recherche interne intervient.

Le moteur de recherche de votre site web ou de votre application doit contenir une banque de données suffisamment large et intelligente pour donner rapidement des résultats pertinents à vos visiteurs.

Pour optimiser votre moteur de recherche interne, appuyez-vous d’abord sur les 100 mots clés les plus recherchés sur votre site. Vous pouvez obtenir ces informations de Web Analytics relatives à votre moteur de recherche grâce à des outils performants.

Cherchez des moyens d’accroître la pertinence des résultats de votre moteur de recherche. Optimisez l’affichage, améliorez l’ergonomie de l’interface ou perfectionnez l’algorithme. 

Vous pouvez aussi vous servir du searchandising pour compléter votre moteur de recherche et ses mots clés. Le searchandising répond à des critères :

  • Stock disponible,
  • Fourchette de prix,
  • Fournisseur,
  • Composante,
  • Etc.

Il permet au client d’affiner sa recherche par lui-même.

Effectuez un remarketing pour les paniers abandonnés

Le remarketing consiste à effectuer un reciblage des visiteurs de votre site. En marketing numérique, le reciblage est un mécanisme qui propose des publicités pertinentes aux internautes en se basant sur les produits pour lesquels ils ont manifesté un intérêt.

De nombreux internautes laissent des paniers abandonnés, des commandes incomplètes et autres paiements invalidés derrière eux.

En tant qu’e-commerce, vous pouvez interpréter les données qu’ils laissent sur votre site pour effectuer du remarketing publicitaire.

Le reciblage vise un public plus sensible que la moyenne à vos produits ou services, puisqu’il s’agit d’internautes ayant déjà entamé une procédure d’achat.

Il existe plusieurs moyens de tirer profit du reciblage publicitaire. Vous pouvez :

  • Envoyer un mail rappelant que le panier est incomplet si l’internaute possède un compte chez vous.
  • Effectuer un retargeting pour encourager vos prospects à terminer leur achat.
  • Proposer un code promo pour solliciter l’urgence de la conclusion de l’achat.

Travaillez avec une agence

L’optimisation du taux de conversion (ou CRO, pour Conversion Rate Optimization) de votre site nécessite des compétences poussées et précises en marketing ainsi qu’en codage. Si vous ne vous sentez pas de supporter l’ensemble de ces tâches, travailler avec une agence e-commerce est une bonne solution. 

Conclusion

Le taux de conversion ecommerce mesure les performances de votre boutique en ligne. Ce taux varie en fonction d’une multitude de paramètres.

Pour savoir s’il est bon, comparez-le à une entreprise qui dispose de nombreux points communs avec vous dans son activité et la récolte de ses données.

Vous pouvez interpréter votre taux de conversion ecommerce pour vous adapter, et l’améliorer si besoin.

Les moyens sont divers : simplification, optimisation et reciblage sont les maîtres mots.

Travaillez une agence spécialisée en cas de besoin.