Projet vidéo
Vidéo

Comment faire le brief parfait pour son projet vidéo ?

5,00/5(1)

Une vidéo 100% conforme à vos attentes. N’est-ce qu’un rêve, ou est-ce réellement possible ? Chez YOTTA, nous pensons que cela ne doit pas exister uniquement dans vos songes… mais pour rendre le rêve possible, un élément est indispensable : le brief vidéo.

On ne lui accorde pas toujours l’attention qu’il mérite, et pourtant, c’est un document essentiel pour la réussite d’un projet. Pour vous accompagner dans cette étape, nous avons listé et catégorisé les questions auxquelles votre brief parfait doit absolument répondre.

En le suivant scrupuleusement, vous ne devriez plus avoir de mauvaises surprises au moment de découvrir les vidéos créées par vos prestataires.

Qu’est-ce qu’un brief vidéo et à quoi sert-il ?

Avant de vous livrer tous nos secrets pour établir un brief parfait, il est important de définir ce dont il s’agit, et les raisons pour lesquelles il est si utile.

Le cahier des charges de votre projet

Un brief vidéo, ou plus largement un brief créatif, est un document de référence tout au long du processus de création. Il est généralement réalisé lorsqu’une entreprise décide de confier son projet à une agence de production, mais il peut tout à fait servir dans le cadre d’une réalisation en interne.

Le brief donne des informations générales sur l’entreprise, le but de la vidéo, la cible, les contraintes techniques. Il fournit également la direction artistique.

Un document essentiel pour la réussite de votre projet

Si le brief est si important, c’est parce qu’il permet de guider la production à tout moment du processus.

Grâce aux informations claires et précises qu’il contient, toutes les personnes impliquées dans le projet peuvent travailler dans la même direction. Il permet de débuter des projets sur de bonnes bases, facilite le travail de toutes les équipes et d’être productif rapidement.

Un bon brief permet donc de travailler efficacement et d’aboutir à un résultat qui correspond à vos attentes.

yotta-pdc
YOTTA
Paris , France
4.91 - 35 recommandations
VidéoContent MarketingEvenementielMédia Planning
Découvrir l’agencearrow_forward

Faire un brief vidéo parfait : mode d’emploi

Maintenant que vous savez pourquoi il est essentiel de passer du temps à l’établissement d’un bon brief vidéo, voici nos conseils pour créer le meilleur possible.

Le cadrage de la vidéo

La première partie du brief doit concerner des aspects assez généraux. Elle permet de définir les premiers contours de la vidéo, avant d’entrer dans les détails.

YOTTA - tournage 2

Le cadrage comprend des informations concernant :

  • Votre entreprise : Même si vos interlocuteurs ont certainement déjà entendu parler de votre organisation, vous devez rappeler, avec vos mots, qui elle est, sa raison d’être, ses valeurs. Cela aura une importance capitale par la suite.
  • Son environnement : Dans quel type de milieu évolue-t-elle ? A-t-elle beaucoup de concurrents ? Si oui, qui sont-ils ? Comment son marché est-il amené à se développer dans les prochaines années ?
  • Le message que vous souhaitez faire passer : À qui désirez-vous vous adresser dans cette vidéo ? Que voulez-vous que vos cibles retiennent après l’avoir visionnée ? En fonction de cela, vous pouvez définir le ton et les informations que vous allez inclure.
  • Le type de vidéo à créer : Est-ce qu’il s’agit d’une vidéo à visée pédagogique ? Une vidéo d’entreprise qui présente un produit ou un service ? Une vidéo corporate pour renforcer votre image ? Un clip vidéo ? Un teaser ?
  • La deadline du projet : Il est important d’en discuter dès le début, afin de voir si cela est réalisable dans le temps imparti ou non.

Une fois que vous avez validé les aspects de cadrage, vous pouvez passer à la deuxième partie de votre brief, qui concerne les détails techniques de la vidéo.

Les questions techniques

La deuxième partie du brief doit tout d’abord préciser si le script sera fourni par vous-même ou si vous souhaitez l’écrire en collaboration avec l’agence.

Elle doit également contenir tout un ensemble d’éléments techniques concernant votre vidéo, notamment :

  • La durée de la vidéo et son format. Si vous envisagez plusieurs déclinaisons avec des formats différents, précisez-le.
  • Le type de vidéo. Voulez-vous une vidéo motion design ? De la 3D ? Du mix media ?
  • Le tournage. Si vous devez tourner des scènes, où devez-vous le faire ? Quand ? Y aura-t-il besoin d’acteurs et/ou de figurants ? Avez-vous tout le matériel nécessaire ou faut-il le louer ?
  • La voix off. Est-elle requise sur votre vidéo ? Si oui, quelles caractéristiques souhaitez-vous qu’elle ait ?
  • Les sous-titres. Dans quelle langue ? Français, anglais, les deux ?
  • La musique. Souhaitez-vous une bande sonore sur votre vidéo ? Si oui, dans quel style ? Pour rappel, il est nécessaire qu’elle soit libre de droits pour pouvoir l’utiliser.
YOTTA - motiondesign vs 3D

Toutes ces informations permettent d’avoir une idée plus précise du type de livrable attendu. Elles sont indispensables pour que chacun ait bien en tête le résultat final qui devra être produit.

Les questions complémentaires

Enfin, le brief doit contenir un certain nombre d’informations complémentaires. Celles-ci ne sont pas directement en lien avec les aspects pratiques et techniques de la vidéo, mais sont très importantes :

  • Le budget. Quel est le montant que vous souhaitez allouer à cette opération ? S’il est tout à fait normal que celui-ci soit limité, vous devez garder en tête qu’une production de qualité a forcément un coût plus élevé qu’une simple vidéo amateur.
  • La diffusion. Sur quels types de médias désirez-vous publier votre vidéo ? Les réseaux sociaux ? Sur votre site internet ? À la télévision ?
  • Les vidéos de référence. Elles peuvent être utiles pour s’inspirer ou pour comprendre votre univers graphique.
  • Vos valeurs. Est-il important pour vous que vos vidéos soient produites en accord avec vos valeurs ? Si c’est le cas, adressez-vous à une agence qui sera capable de le faire.
  • L’interlocuteur. Qui sera la personne avec qui communiquer ? Il est préférable d’en désigner une seule, voire deux maximum, afin d’éviter tout quiproquo ou malentendu.

Vous connaissez désormais la marche à suivre pour écrire le brief parfait pour une vidéo.

YOTTA - tournage 1

Même s’il ne s’agit pas toujours de la partie la plus amusante, il est essentiel pour bien cerner le projet vidéo d’une entreprise. Cela permet de cadrer la demande dans sa globalité, en comprenant les enjeux de l’opération.

Pour cela, chez YOTTA nous mettons en place un brief de départ à compléter. Nous le remplissons en collaboration avec le client, mais il peut aussi choisir de le faire seul.

Dans un cas comme dans l’autre, il nous faut récolter le maximum d’éléments pour que le résultat final soit conforme aux attentes d’origine.

Nous suivons ensuite l’ensemble des étapes de la création vidéo pour aboutir à de super réalisations.

N’hésitez pas à aller les découvrir sur notre page dédiée !

Commentaires (0)

Publier un nouveau commentaire


0/500

Votre adresse email ne sera pas publiée.

close

Accèdez à notre contenu exclusif !

email

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]