La première impression que les gens auront de votre marque sera basée sur son identité visuelle. On ne s’en rend pas spécialement compte, mais les choix que vous ferez pour créer votre identité visuelle auront un impact sur la façon dont vous serez perçu. Selon cette étude, 77% des gens considèrent que les marques qui utilisent du jaune sont joyeuses, alors que 40% d’entre eux associent le bleu à la sécurité, la fiabilité et l’honnêteté. Choisir du jaune n’aura pas le même impact que choisir du rouge ou du bleu. Choisir un logo en triangle ou en rond n’aura pas le même effet non plus.

L’identité visuelle va bien au-delà que de simplement choisir un logo. Elle doit se faire de façon stratégique et se compose de plusieurs éléments qui doivent faire sens les uns avec les autres, et s’imbriquer pour créer un site web qui saura convertir. C’est d’autant plus vrai aujourd’hui : avec la crise du Covid-19, les ventes se digitalisent, et les chiffres du e-commerce ont augmenté de 104% entre février et avril 2020. Si vous voulez maximiser vos ventes, renforcer l’identité visuelle de votre site web sera crucial.

Dans cet article, on va répondre à 3 questions :

  • Qu’est-ce qu’une identité visuelle ?
  • Pourquoi c’est important d’en avoir une ?
  • Quelles sont les étapes pour créer une identité visuelle ?

N’oubliez pas que nous pouvons vous aider, en vous proposant les meilleures agences de branding, celles qui sauront répondre précisément à vos besoins, votre budget, et votre secteur d’activité.

Qu’est-ce qu’une identité visuelle ?

Une identité visuelle, c’est un ensemble d’éléments graphiques qui vont permettre à une marque de se différencier de la concurrence mais aussi d’être reconnue sur son marché. Quand je dis qu’elle doit être reconnue, c’est aussi bien par ses clients et ses prospects que par ses partenaires, et ce tout au long de son existence. Pour une marque, avoir une identité visuelle forte va lui permettre d’exprimer sa personnalité et son caractère, mais aussi de créer un lien avec sa clientèle cible.

En plus de ça, une identité visuelle va traduire une mission, une vision, et des valeurs qui feront sens par rapport au public qu’elle cherche à atteindre.

Tout le challenge, c’est d’avoir une vision globale de votre marque. Est-ce que vous êtes capable de mettre sur papier ce qui compte pour votre entreprise, pour ensuite le traduire visuellement et créer du lien avec votre audience ?

Une autre difficulté, c’est aussi l’adaptabilité de votre identité visuelle. Elle doit donner quelque chose de propre sur tous les canaux de communication que vous allez utiliser. On va se concentrer sur votre site web dans cet article, mais vous devrez faire en sorte que son identité puisse aussi être utilisée sur les réseaux sociaux, dans vos newsletters, sur vos produits, etc.

L’identité visuelle de votre marque ne peut pas varier et faire le kangourou entre votre site, votre compte Instagram, et votre carte de visite par exemple.

Les composantes d’une identité visuelle

Les différents éléments de votre identité visuelle doivent être repris dans votre charte graphique, qui servira justement à décliner votre identité sur tous les supports de communication que vous déciderez d’utiliser. En ce qui concerne ses composantes, on peut citer :

  • Le logo

Personnellement, je vous conseille d’opter pour un logo de type « Wordmark », c’est à dire que le logo est le nom de votre entreprise, stylisé selon votre typographie et vos couleurs. C’est le plus simple et le plus efficace. Beaucoup de startups font ce choix, et je pense qu’elles ont raison. L’idéal, c’est de coupler ce logo « Wordmark » avec une icône qui sera facile à reconnaître et qui pourra être utilisée plus facilement sur le web.

  • La typographie

Votre typo sera utilisée partout sur votre site web, donc choisissez-la bien. Elle doit être facilement lisible, et avoir suffisamment de variantes pour pouvoir en faire plusieurs usages. Ce que je veux dire, c’est que votre typo doit être jolie à voir, mais elle doit l’être aussi bien en italique qu’en gras et en regular. Idem pour les lettres minuscules et majuscules. Pensez à vérifier tous les différents usages que vous pourriez faire de cette typo, ainsi que sa compatibilité avec les couleurs que vous comptez utiliser.

  • Les couleurs

Les marques les plus connues sont facilement identifiables grâce à leurs couleurs. Je pense au jaune et bleu d’Ikea, au rouge et bleu de Burger King, ou encore au vert et blanc de Starbucks. Coca-Cola est aussi un exemple flagrant avec sa couleur rouge.

Comme je l’ai déjà évoqué au début de l’article, chaque couleur a une symbolique précise. Et vous devez prendre ça en considération quand vous ferez votre identité visuelle. En plus de ça, certaines couleurs font plus facilement référence à certains secteurs d’activités. Je pense au bleu et au blanc qui renvoient au secteur médical, au blanc et noir qui renvoient à la tech, ou encore le vert qui renvoie plus à l’agriculture par exemple. Si vous lancez une entreprise qui est « Born Global », il va aussi falloir penser aux différences culturelles dans les pays où vous serez actif.

Cerise sur le gâteau : prenez aussi le temps de choisir vos couleurs en fonction des associations que vous pourrez faire. Deux couleurs prises séparément peuvent faire beaucoup de sens pour votre business, mais elles peuvent aussi être très moches à regarder une fois mises côte à côte. L’idéal, je pense que c’est de choisir 2 à 3 couleurs, et de faire des variantes de ces couleurs-là au niveau de leur profondeur et de leur transparence.

Chez nous ça donne quelque chose comme ça :

brand_colors
  • Les formes et les signes,

Les formes et les signes que vous allez choisir serviront aussi à rendre votre marque reconnaissable. Par exemple, si vous utilisez des emojis, choisissez-en un nombre limité qui reviendront de façon régulière dans votre communication. L’idée, c’est de créer une habitude et de faire en sorte que votre audience devienne de plus en plus familière avec la communication de votre marque. Un petit peu comme quand on discute avec un ami qui a des mimiques et des expressions bien particulières.

Ce que n’est pas une identité visuelle

Point important : il y a bien une différence entre l’identité visuelle et l’identité de marque. Celle-ci est plus large et reprend des éléments comme le nom, les valeurs, les prix et les produits, ainsi que la charte graphique de la marque en question.

L’identité visuelle, quant à elle, va viser à représenter l’entreprise et traduire visuellement l’identité de la marque.

Pourquoi l’identité visuelle est si importante ?

Il y a plusieurs raisons qui me poussent à croire qu’une identité visuelle forte est nécessaire si une entreprise veut avoir du succès.

Se différencier de la concurrence

Comme je l’ai expliqué au début de l’article, une identité visuelle va aider une marque à se distinguer et à être facilement reconnaissable. Un cas d’école qui me vient en tête, c’est par exemple Uncle Ben’s. Leur boîte de riz est clairement identifiable, et elle ressort vraiment du lot parmi tous les paquets de riz disponibles dans les rayons de supermarchés. Idem pour l’entreprise C’est Qui Le Patron.

Je pense que la logique est la même pour un site web. Aujourd’hui, 51% des personnes sondées disent utiliser Google pour se renseigner sur un produit qu’elles envisagent d’acheter et le temps passé sur Internet chaque jour a littéralement explosé ces dix dernières années. Selon Statista, entre 2011 et 2021, le temps consacré à Internet est passé de 75 minutes à 192 minutes par jour, par individu. C’est une augmentation de 156%. 

Ce que ça veut dire, c’est que la consommation de contenu a elle aussi explosé : les gens passent plus de temps en ligne et ils recherchent plus d’informations sur les produits qu’ils veulent acheter. D’où l’importance d’avoir une identité visuelle forte. Elle vous permettra en effet de marquer l’esprit de ceux qui verront votre marque et de ne pas tomber dans l’oubli quelques minutes après qu’ils aient consulté votre page web. De la même manière qu’Uncle Ben’s ressort du lot parmi les paquets de riz, votre site doit sortir du lot parmi toutes les pages web que votre audience consulte.

Améliorer la notoriété de votre entreprise

Si les gens se souviennent de votre marque grâce à son aspect visuel, il y a aussi de fortes chances pour qu’ils la partagent autour d’eux. Et s’ils la partagent, la notoriété de votre marque devrait croître naturellement.

J’ai fait plusieurs recherches en rédigeant cet article, et je suis tombé sur une étude qui reprend les raisons pour lesquelles les gens ont tendance à partager du contenu en ligne.

L’une de ces raisons est pour apporter de la valeur aux personnes de leur entourage. Plus précisément, 49% des personnes sondées expliquent que partager de l’information leur permet de montrer des produits qui comptent pour elles aux personnes qu’elles fréquentent et 94% d’entre elles le font si le produit en question est susceptible d’intéresser leur entourage. De plus, 73% des personnes sondées expliquent que partager du contenu leur permet de développer les relations qu’elles entretiennent avec des gens ayant des centres d’intérêts communs.

Une autre raison consiste à partager du contenu pour se définir en tant qu’individu. Concrètement, 68% des répondants indiquent qu’ils partagent de l’information pour mieux définir leur identité, mieux faire comprendre aux autres qui ils sont et montrer ce qui comptent pour eux.

Ce que tout ça veut dire, selon moi, c’est que si votre identité visuelle résonne avec les membres de votre public cible, ils devraient avoir plus facilement tendance à la partager autour d’eux. Et cela aura pour effet d’améliorer la notoriété de votre marque. D’où l’importance de bien prendre en compte votre audience, pour savoir ce qui lui plaira et ce qui fera sens pour elle.

Une multitude de choix et de possibilités

Enfin, la dernière raison qui me vient à l’esprit pour justifier l’importance de l’identité visuelle, c’est la multitude de choix dont on dispose.

Avec le développement d’Internet, on peut acheter tout et n’importe quoi, auprès d’une infinité de fournisseurs, le tout depuis son canapé. C’est encore plus vrai depuis l’arrivé du Covid-19.

Ce que ça veut dire, c’est que les marques ne sont plus limitées géographiquement pour toucher les publics qu’elles veulent atteindre. L’époque où il fallait se rendre chez les commerçants du coin pour acheter les produits dont nous avions besoin est très loin derrière nous. Et je pense que la fin de cette limite géographique est une opportunité immense de cultiver les spécificités de votre marque, ce qui la rend unique, et ce qui va lui permettre de résonner très fort avec un public bien particulier.

Précisément parce que vous pouvez toucher n’importe qui, vous pouvez rendre votre marque unique parce qu’Internet vous permettra toujours d’atteindre votre public. Aujourd’hui, les consommateurs se tournent vers des marques qui leurs ressemblent et ils achètent des produits qui véhiculent des valeurs auxquelles ils croient. Je pense qu’il faut en profiter. Au lieu d’avoir une identité visuelle « moyenne » qui ne déplaira à personne, je pense qu’il vaut mieux cultiver une identité visuelle forte qui plaira à une minorité et avec qui vous pourrez développer une relation vraiment approfondie.

Comment créer votre identité visuelle en 5 étapes ?

Comprendre votre environnement

La première étape à suivre est de comprendre les différents acteurs qui vont avoir de l’influence sur votre identité visuelle.

Comprendre vos concurrents

Prenez le temps de bien analyser vos concurrents. Quels sont les choix qu’ils ont fait en termes de charte graphique ? Pourquoi ont-ils fait ces choix ? Est-ce qu’il y a des choses que vous aimez ou que vous n’aimez pas dans leur identité visuelle, et pourquoi ?

Analyser vos concurrents va vous permettre de mieux comprendre les éléments qui reviennent souvent dans votre industrie, et que vous devriez donc reprendre, mais ça va aussi vous aider à vous différencier.

Comprendre votre public cible

C’est assez évident, mais votre identité visuelle doit vous servir à attirer l’attention d’un public bien particulier, celui pour lequel vous créez de la valeur et qui va permettre à votre entreprise d’être rentable.

D’où l’importance de savoir ce qui va lui plaire, pour créer une identité visuelle qui pourra créer une connexion avec lui. De plus, comment voulez-vous que votre public perçoive votre marque ? Que voulez-vous qu’il se dise en voyant votre site internet ?

Comprendre votre entreprise

Enfin, dernier élément, vous devez connaître les moindres recoins de votre entreprise pour pouvoir créer une identité visuelle qui sera cohérente et qui fera sens pour tout le monde. Quel est le secteur d’activité de votre boîte ? Quelle est la culture de votre boîte ? Quel est le produit de votre boîte ? Etc.

Je l’ai évoqué tout à l’heure : l’identité visuelle exprime tous les aspects qui composent votre marque.

Rassembler un maximum d’idées

Une fois que vous comprenez bien votre entreprise, vos clients, et vos concurrents, vous devriez avoir une meilleure idée de comment positionner votre business sur son marché. Maintenant, la question va être de savoir comment saisir ce positionnement via votre identité visuelle. Comment le concrétiser ?

Ce que je vous conseille, c’est tout simplement de chiner. Trouvez des sources d’inspiration sur lesquelles vous pourrez élaborer votre identité visuelle.

Vous pouvez par exemple :

  • Chiner des plateformes comme Pinterest, Flickr, et Instagram
  • Analyser les personnes influentes qui captent l’attention de votre public
  • Penser aux ambiances que votre identité visuelle doit évoquer

L’objectif ici est de trouver un maximum de sources d’inspirations, pour ensuite faire le tri et élaborer le style qui conviendra à votre marque. Attention cependant à ne pas trop s’inspirer du design des autres, et à ne pas tomber dans une pure copie. L’objectif reste de donner à votre marque une identité visuelle unique, qui lui permettra d’être reconnue et de construire une relation avec son public.

Définir un style

Les entreprises qui parviennent à trouver une bonne identité visuelle, qui arrive à créer un alignement parfait entre leurs clients et leur marque, ont rarement besoin de revoir leur identité. Quand on y pense, il est assez rare de voir une grande entreprise modifier complètement son aspect visuel.

À mon sens, il y a plusieurs styles qui peuvent être adoptés :

  • Rétro : Parfait pour les entreprises qui veulent créer une ambiance du même style, comme les cafés Starbucks par exemple.
  • Classique : L’avantage principal de ce style étant qu’il a plus de chances de perdurer et de toucher un plus grand nombre de consommateurs, comme Coca-Cola par exemple. Si votre base de client est large, ça peut être un bon choix.
  • Minimaliste : L’idée est d’avoir un design simple et épuré, comme Cowboy ou Hims par exemple.
  • Flat : Selon moi, c’est l’un des meilleurs choix pour une entreprise uniquement présente sur le web, comme Google.
  • Isometric : Beaucoup de startups actives dans le domaine de la tech font ce choix, je peux par exemple citer Smovin et Accountable. Voici un outil qui vous aidera à trouver des illustrations du même style.
  • 3D Isometric : C’est quelque chose qui arrive de plus en plus. Le meilleur exemple est celui de Pitch.com, dont la landing page est juste incroyable.
  • Illustré/fait main : Un style plus minimaliste et plus abstrait, comme celui choisi par Charles.co par exemple. Voici un outil qui vous aidera à trouver des illustrations du même style.
  • Inclassable : Certaines boîtes arrivent aussi à créer une identité visuelle qui ne peut pas être catégorisée, car elles ont réussi à imaginer un style vraiment différent, comme Kymono ou TheFamily.

Choisir le style de votre identité visuelle dépendra évidemment des éléments que vous aurez déjà définis, à savoir ce qui plaît à votre public cible et l’identité de votre marque en tant que telle.

Élaborer les différentes composantes de votre identité visuelle

C’est à cette étape que vous allez élaborer votre charte graphique, qui reprend le logo, les polices de caractères, l’exploitation des éléments graphiques, les différents jeux de couleurs déclinables sur les types de supports de communication, les principes du choix des images et des illustrations, etc. L’objectif de votre charte, ce sera de garder une cohérence entre les différents supports de communication que vous allez utiliser, parmi lesquels on retrouve votre site web.

Vous trouverez ici 15 exemples de chartes graphiques particulièrement réussies.

C’est donc ici que vous créez tous les éléments que j’ai évoqué plus haut, depuis le logo jusqu’aux signes utilisés par votre boîte.

Appliquer ces composantes à tous vos supports de communication

Enfin, dernière étape pour valider votre identité visuelle, assurez-vous que celle-ci donne un bon résultat sur l’ensemble de vos canaux :

  • Site web
  • Réseaux sociaux
  • Mails
  • Supports papier
  • Podcasts
  • Vidéos
  • Etc.
Zee Group
Zee Group
Paris, France
4.5 - 15 recommandations
Web & Software DevelopmentE-commerceDesign
Découvrir l’agencearrow_forward
Capital Panache
Capital Panache
Brussels, Belgique
5 - 7 recommandations
Web & Software DevelopmentE-commerceDesign
Découvrir l’agencearrow_forward

4 conseils pour créer un webdesign efficace

Montrez qui vous êtes

Votre site doit refléter la personnalité de votre marque, à travers des textes rédigés sur un ton spécifique et des choix de visuels qui traduisent les valeurs que vous souhaitez véhiculer.

Par exemple, le site Amy’s Kitchen montre bien les valeurs familiales de la marque, ainsi que leur volonté de présenter une image de simplicité et d’authenticité.

Autre exemple, celui de Mercedes qui utilise un design sobre et donne une image de sérieux, de fiabilité et d’innovation.

Restez simple

Ne partez pas sur des orientations graphiques trop complexes et tenez un discours clair qui va à l’essentiel, comme ici, sur le site de l’agence Churchill qui opte pour le noir, blanc et jaune avec une utilisation de visuels et pictogrammes simples et lisibles.

Soyez cohérent

Vous devez adopter la même identité visuelle sur l’ensemble de vos supports de manière à être facilement reconnaissable par les clients/visiteurs selon le type de canal utilisé.

Par exemple, le site principal et le compte Instagram d’Yves Rocher présentent les mêmes codes graphiques évoquant la nature, le bien-être, la simplicité, la beauté au naturel (couleur verte, visuels de végétaux…).

Conjuguez graphisme et ergonomie

Le site pourra utiliser des éléments graphiques comme les infographies, les vidéos ou encore du motion design (graphisme animé) pour apporter de la valeur ajoutée à votre contenu textuel et augmenter l’engagement des visiteurs. Mais pour qu’un webdesign soit efficace, la conception du site doit assurer une navigation optimale sur tout type d’appareil (vitesse de chargement, site mobile-friendly, site responsive design…)

Au final, la conception d’une identité visuelle forte pour un site web demande beaucoup de travail. Et comme j’en ai fait mention au début de cet article, je ne peux que vous conseiller de vous entourer.