Pyramide de Maslow
Ressources Humaines

La pyramide de Maslow : Le guide ultime de cette théorie en 2024 ?

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 55,00/5(1)

Points-clés

  • La pyramide de Maslow classe les motivations humaines en 5 besoins fondamentaux.
  • Ces besoins vont des aspects physiologiques à l’auto-accomplissement, formant une hiérarchie.
  • La satisfaction d’un besoin est préalable à l’aspiration aux besoins supérieurs, bien que des exceptions existent.
  • La pyramide a évolué avec le temps, intégrant des critiques et des ajustements pour plus de flexibilité.
  • Elle est appliquée dans de nombreux domaines, notamment le management, le marketing, et l’analyse des comportements en période de crise.
  • Les critiques soulignent le manque de preuves empiriques et le potentiel biais culturel de la théorie.

La pyramide de Maslow aussi connue sous le nom de pyramide des besoins est une hiérarchisation des besoins dits « universels » des besoins humains.

La pyramide de Maslow : explication

Abraham Maslow est un auteur et psychologue américain né au début du 20ème siècle. Dans un article, Maslow expose ses recherches et montre que des motivations humaines naissent des besoins à satisfaire. Ces travaux seront traduits dans plusieurs langues.

Cette pyramide est une classification des différents types de motivation sous la forme de 5 besoins. Chaque besoin doit-être atteint avant de satisfaire le suivant, c’est pour cela qu’on parle de hiérarchie des besoins.

Bien évidemment, cette hiérarchie est générale, il existe donc des exceptions. Dans certains cas un besoin est satisfait sans que le précédent ne le soit totalement.

Quels sont les 5 besoins de la pyramide de Maslow ?

pyramide de maslow : Les besoins | Sortlist Blog

La pyramide de Maslow, ou pyramide des besoins, est découpée en 5 besoins. Ils sont répartis en fonction de leur ordre de satisfaction, du plus général en bas au plus subjectif en haut.

Les besoins physiologiques

Les besoins physiologiques sont donc les premiers à satisfaire. Ce sont les besoins liés directement à la survie de l’individu. Ce sont des besoins primaires comme manger, boire, s’habiller, dormir.

On peut résumer ces besoins dans nos économies à : avoir un salaire décent pour se nourrir et se loger.

Du fait de ce caractère « primaire », il est impossible pour tout individu de répondre à d’autres besoins sans avoir d’emblée satisfait ses besoins physiologiques. C’est pour cela qu’ils constituent la base de la pyramide de Maslow.

Les besoins de sécurité

Ce sont des besoins qui proviennent de notre aspiration à être protégé physiquement et moralement. Les deux premières catégories de besoins se distinguent bien des trois suivantes. Car elles intègrent le côté physique, la santé de l’individu.

Les besoins de sécurité peuvent être de différentes natures :

  • Sécurité d’un logement : un logement stable qui ne risque pas de disparaître. Un « chez-soi ».
  • Sécurité des revenus et ressources : étroitement lié à la première catégorie. Mais s’appuie sur la stabilité, la pérennité de la situation, du salaire. Par exemple, un emploi en intérim est nécessaire à la satisfaction d’un besoin physiologique. En revanche pour satisfaire son besoin de sécurité, l’individu va essayer de chercher un CDI (Contrat à Durée Indéterminée).
  • Sécurité physique : c’est-à-dire contre la violence, délinquance, agressions, vols, guerres, etc… C’est en partie lié au lieu de vie, que ce soit dans un pays en guerre ou dans une ville proche d’une usine chimique (raffinerie de pétrole, etc…).
  • Sécurité médicale : besoin de santé, pouvoir se faire soigner, avoir accès aux hôpitaux et autres services de santé.
  • Sécurité et stabilité familiale
  • Sécurité morale et psychologique

Le dernier besoin de sécurité montre que plus nous montons dans la hiérarchie de la pyramide, plus les besoins sont d’ordre moral et touchent à nos relations.

Les besoins d’appartenance

Les besoins d’appartenance correspondent aux besoins d’amour, de liens et de relations avec les individus qui nous entourent. Chaque besoin, à ce stade de la pyramide, peut être qualifié de plus ou moins subjectif. Ils ne seront pas les mêmes, ni interprétés de la même manière en fonction des individus.

  • Besoin d’aimer et d’être aimé : on parle ici d’affection, normalement la première marque d’affection provient de la famille.
  • Avoir des amis : avoir des personnes avec qui nous pouvons partager des choses.
  • Faire partie d’un groupe : qu’il soit social, relationnel ou statutaire, c’est-à-dire, que ce soit un groupe d’amis, un groupe de pair, du même statut social. On peut appartenir à plusieurs groupes et de manière générale, la famille est le premier groupe d’appartenance d’un individu.
  • Se sentir accepté : ne pas se sentir rejeté, chaque individu doit se sentir accepté dans au moins un groupe. Le fait de ne pas être accepté dans son groupe premier qu’est la famille peut être très problématique pour un individu.
  • Avoir des relations intimes : ce besoin est très subjectif, car il ne sera pas forcément un besoin pour tout le monde.

Ce dernier besoin est très personnel. Les besoins suivants se manifesteront chez les individus de différentes façons. Il faut d’ailleurs souligner que Maslow était très prudent quant à ses dires, car chaque individu est unique et c’est pour ceci que chaque besoin est à nuancer.

Les besoins d’estime

Les besoins d’estime d’après la théorie de Maslow correspondent aux besoins de considération : l’auto-considération ainsi que l’estime que les autres individus ont pour lui.

Dans la majorité des cas, l’individu a un besoin d’estime de la part des individus qui partagent son quotidien, c’est-à-dire ses amis, ses groupes d’appartenance.

Les besoins d’accomplissement

Correspond au besoin de se réaliser, de mettre en valeur son potentiel dans les différents domaines de la vie. Ce besoin est très différent selon les individus. C’est « le but », la réalisation des objectifs que l’individu s’est fixé au cours de sa vie. On parle d’accomplissement de soi et d’autoréalisation.

Une fois cet objectif atteint, peut se poser la question des motivations. L’individu va continuer à se fixer de nouveaux objectifs à accomplir à chaque fois que le précédent est atteint.

C’est une navigation entre ses différents centres d’intérêts, les choses qui lui tiennent à cœur. L’individu qui s’est « accompli » aura tendance à se tourner vers les autres individus, les aider, etc…



Comment appliquer la pyramide de Maslow au travail ?

Dans le contexte professionnel, la pyramide de Maslow peut permettre au manager de comprendre et situer les besoins de chaque salarié. Cette hiérarchie des 5 types de besoins de Maslow peut être un outil de management et de motivation pour le manager.

les 5 besoins de Maslow et le monde du travail

En effet, cela peut permettre de déterminer à quels niveaux se situent les salariés et quelles motivations ils peuvent trouver dans leur travail.

Comment motiver son collaborateur lorsque son besoin de sécurité est satisfait ? Une fois que le collaborateur est en CDI avec un salaire qui lui convient, il revient au manager et c’est au salarié lui-même de trouver quelle peut être sa motivation.

Pourquoi utiliser la pyramide des besoins en marketing ?

Il peut être extrêmement intéressant d’utiliser la théorie de Maslow en marketing, d’en faire un outil marketing. En effet, en fonction des projets, le besoin/le point qui compte pour le consommateur ne sera pas le même. Il est donc important de prendre en compte la pyramide des besoins lors de l’élaboration de votre persona marketing.

La stratégie mise en œuvre doit être adaptée au type de prospects et il faut adapter son discours marketing. Les informations transmises n’auront pas le même impact sur le consommateur s’il ne cherche pas encore à satisfaire ce point.

Par exemple, pour un même produit, un même service, un consommateur ne cherchera pas la même finalité qu’un autre consommateur. Prenons l’exemple d’un Macbook, un étudiant peut acheter le produit pour ce qu’il représente, pour appartenir à un groupe de pair alors qu’un designer peut acheter le produit pour un besoin de sécurité, pour la recherche d’un ordinateur de qualité et fiabilité pour son travail.

Il existe donc plusieurs niveaux d’accomplissement de soi en fonction des individus.

Comparaisons avec d’autres théories de la motivation

Théorie des deux facteurs de Herzberg

La théorie des deux facteurs de Herzberg distingue les facteurs de motivation, qui peuvent augmenter la satisfaction, et les facteurs d’hygiène, qui, s’ils sont insuffisants, provoquent l’insatisfaction. Contrairement à Maslow, qui propose un spectre plus large de besoins humains, Herzberg se concentre spécifiquement sur le milieu de travail, suggérant que la satisfaction et l’insatisfaction au travail ne sont pas opposées directement mais gérées par deux ensembles différents de facteurs.

Théorie X et Y de McGregor

La théorie X et Y de McGregor propose une perspective dualiste sur la nature humaine et la gestion, où la Théorie X assume une vue négative de l’homme paresseux par nature, tandis que la Théorie Y offre une vision optimiste des employés comme étant naturellement motivés et appréciant le travail. La pyramide de Maslow, bien que plus flexible, suggère un parcours progressif des besoins, de la survie à l’auto-accomplissement, sans cette dichotomie intrinsèque.

Évolution de la pyramide de Maslow au fil du temps

Ajustements et expansions

Depuis sa première proposition, la pyramide de Maslow a vu des chercheurs suggérer des besoins additionnels tels que les besoins cognitifs, esthétiques, et même le besoin de transcendance au-delà de l’auto-accomplissement. Ces propositions reflètent une compréhension que la motivation humaine peut être plus complexe et variée que ce que Maslow avait initialement défini.

Variabilité culturelle et individuelle

L’évolution de la théorie a également inclus des discussions sur comment les besoins varient selon les cultures et les individus, remettant en question l’universalité et l’ordre strict des besoins proposés par Maslow. Cette adaptabilité de la théorie a permis une application plus large dans des contextes divers.

Critiques de la pyramide de Maslow

Manque de base scientifique

Une des critiques principales est le manque de preuves empiriques solides soutenant la hiérarchie des besoins. Maslow a basé sa théorie sur des observations cliniques, qui ne répondent pas toujours aux standards de la recherche quantitative moderne.

Accusations d’individualisme excessif

Certains critiques arguent que la pyramide de Maslow met trop l’accent sur l’auto-accomplissement au détriment des valeurs collectives ou communautaires, ce qui peut ne pas être applicable ou souhaitable dans toutes les cultures.

Questionnement de l’universalité

La critique de l’universalité de la pyramide souligne que l’ordre et l’importance des besoins peuvent différer largement selon les contextes culturels et personnels, ce qui suggère que la théorie nécessite une plus grande flexibilité.

Exemples appliqués au marketing

Marketing de produits de luxe

Les produits de luxe ciblent souvent les besoins d’estime, en proposant un statut et une exclusivité qui reflètent une réussite personnelle. Cela illustre comment la reconnaissance et le respect de soi peuvent être motivés par des acquisitions matérielles.

Services de sécurité domestique

Ces services répondent directement au besoin de sécurité, en promettant protection et tranquillité d’esprit aux consommateurs. Cela montre l’importance de répondre aux besoins fondamentaux de sécurité dans la stratégie marketing.

Campagnes favorisant l’appartenance

Les publicités qui mettent en avant des expériences partagées ou l’appartenance à un groupe ciblent le besoin d’appartenance. Elles utilisent des images et des narrations qui évoquent la chaleur, l’amitié, et la connexion, montrant comment les produits peuvent servir de catalyseurs pour des relations sociales enrichissantes.

Ce qu’il faut retenir sur la pyramide de Maslow

En conclusion, la pyramide de Maslow demeure une théorie fondamentale pour comprendre les motivations humaines en 2024. Elle offre un cadre pour analyser les besoins individuels et collectifs, malgré les critiques et les évolutions théoriques. Son application dans des domaines variés, du travail au marketing, souligne son importance persistante. Les ajustements et les critiques ont enrichi la théorie, la rendant plus adaptable et pertinente pour les défis contemporains. Ainsi, la pyramide de Maslow continue de fournir des insights précieux pour répondre aux besoins humains dans un monde en constante évolution.

close

Accèdez à notre contenu exclusif !

email